A la rencontre de la France en Moldavie


Depuis plusieurs années maintenant, l’association Vent d’Est ne cesse de proposer des activités et des animations pour les enfants dans les écoles d’Horodiste et des villages alentours. Ces activités ont principalement lieu en été grâce au soutien des nombreux volontaires estivaux. Néanmoins, cette année, en 2018, Vent d’Est est de nouveau présent auprès des enfants dès le mois de Mars avec des rencontres, des échanges et des jeux. Les volontaires européens venus de France,Léa, Quentin et Adrien, seront à Horodiste et dans d’autres villages du secteur de Rezina afin de (re)présenter la France et la Francophonie à travers des présentations des traditions, des films, des jeux et des animations avec les enfants.

C’est avec notamment le soutien des professeurs de français d’Horodiste et de Saharna Noua qu’a déjà eu lieu plusieurs rencontre à la fin du mois de février et au début du mois de mars.

En effet, il ne faut pas oublier qu’en Moldavie, le Français est une langue que l’on apprend encore beaucoup à l’école. C’est donc avec beaucoup d’intérêts pour la culture française que nos jeunes volontaires ont décidé d’organiser plusieurs rencontres avec les élèves des écoles d’Horodiste et de Saharna Noua, avec l’aide et le soutien des directeurs et professeurs de français.

 


Première rencontre franco-moldave à Horodiste


 

C’est à Horodiste, le village où se base l’intense activité de l’association Vent d’Est, que les volontaires sont allés rencontrer les élèves des professeurs de français.

RDV fixé le 22 février ! Ce jour-là, la neige est encore en train de tomber sur la Moldavie. La voiture s’arrête devant le grand bâtiment scolaire qui accueille les élèves de 6 ans jusqu’à 15 ans environ. Dans un même bâtiment on retrouve l’équivalent français de la Primaire et du Collège. A Horodiste, le jardin d’enfant est à environ une centaine de mètres.

Les volontaires ont rendez-vous avec le Directeur qui les accueille chaleureusement, à la Moldave, toujours avec le sourire et avec sympathie. Quelques instants plus tard, la professeure de français accompagne les volontaires de Vent d’Est dans une première classe où elle termine son cours: un bon moyen de voir comment on apprend le français en Moldavie ! Après la sonnerie, direction une autre classe. Les volontaires s’assoient derrière un bureau qui leur rappelle l’école … et retrouve les manuels scolaires. Mais cette fois-ci pas de leçon de français « traditionnelle », place à des jeux pour pratiquer un peu le français. La classe est composée d’une dizaine d’enfants seulement. Tout commence avec le jeu du Pendu, les enfants sont à fond ! Et puis ensuite à leur tour de proposer des jeux qu’ils connaissent, des jeux qu’ils ont appris ou auxquels ils ont joué cet été avec d’anciens volontaires. 1h de jeux et de rires.

Première belle rencontre à Horodiste !

 


Les fêtes et traditions françaises à Saharna Noua


 

Nouvelle rencontre, cette fois-ci dans le village de Saharna Noua au nord d’Horodiste. Le 28 février, levé à 6h pour attraper le bus direction Saharna Noua ! A l’arrivée, un ciel bleu et un beau soleil pour découvrir un nouveau village pittoresque de Moldavie. Conduits directement par minibus à l’école, les volontaires de Vent d’Est sont accueillis par la directrice et professeur de Français ainsi que les enfants.

Il s’agit d’une journée un peu particulière, le cours de français est suivi par les élèves mais d’autres professeurs de français sont présents. Pour l’occasion, les volontaires français ont préparé sur demande une petite sélection de fêtes et traditions locales, de leurs régions respectives. On retrouve ainsi les traditions du Nord, de la Picardie et de la Normandie de même qu’Orléans. Les élèves sont assez curieux, ils posent des questions aux volontaires présents concernant les traditions et les fêtes françaises expliquées un peu avant et sur des traditions un peu plus connues à l’international.

Après l’échange et les explications de la professeur de français, les volontaires ont eu droit un repas traditionnel moldave, c’est-à-dire, digne d’un repas de fête !

Après le repas, RDV dans la grande salle de l’école pour assister à un spectacle préparer par les enfants à destination des invités et notamment des volontaires de Vent d’Est présents ce jour-là. Un spectacle qui rend notamment hommage à la musique française avec des chansons chantées par des élèves dans la langue originale.

Prochain RDV fixé, le 16 mars à Horodiste pour fêter le Mois de la Francophonie !