12050626_10207860992832580_1416602165_oA 11 ans, Tatiana est en classe 5. Elle vit à Horodiste avec sa mère, sa grand-mère et son frère aîné, son père étant décédé il y a trois ans. La réalité du village a rattrapé cette famille, la mère de Tatiana ne trouve pas de travail et ne peut subvenir aux besoins de deux enfants et de leur grand-mère aveugle.

Ce parrainage va lui permettre d’avoir une scolarité suivie et régulière dans de bonnes conditions mais aussi d’accéder à des soins médicaux adaptés. En effet, depuis petite, Tatiana a des problèmes de santé qui n’ont jamais pu être pris en charge correctement. Un grand merci à son nouveau parrain !

 

Anna-Maria5

 

Anna-Maria est une jeune fille de 10 ans. Elle habite à Horodiste avec ses parents, son frère handicapé Sergiu et son petit frère. Elle aime chanter, danser, lire, jouer. Malheureusement, sa famille n’a pas les moyens de subvenir à tous ses besoins. Grâce à sa nouvelle marraine Oxana Ramat Cretu, Anna-Maria va bénéficier de soins médicaux, de nouveaux vêtements et de matériel pédagogique. Une véritable relation commence entre Anna-Maria et sa marraine.

 

 

Maria a 22 ans et est originaire du village d’Horodiste. Elle est parrainée pour la quatrième année consécutive. La première année, le parrainage l’a aidée pour suivre sa dernière année de lycée. Grâce à cette aide, elle avait pu payer ses frais de scolarité, acquérir un ordinateur portable pour ses études et subvenir à divers besoins matériels (achat de matériel scolaire, de vêtements, etc). Cette année, elle est en dernière année de licence à une des Universités Pédagogiques de Chisinau. Elle envisage de devenir institutrice. L’aide du parrainage est utilisée pour payer son logement (en foyer dans la capitale), ses frais de scolarité, des vêtements et des frais divers liés à ses études. Une fois ses études terminées, Maria prévoit de revenir à Horodiste afin d’y enseigner et d’apporter ses compétences et son enthousiasme aux enfants scolarisés. Ce sont ce désir, son courage et l’attachement à son village qui font de Maria une jeune fille intéressante à suivre.

Ion a 16 ans et est originaire du village d’Horodiste. Il est parrainé depuis trois ans. Grâce à ce soutien, il peut faire ses études au lycée agricole de Chisinau où il se sent bien. L’aide du parrainage est utilisée pour payer son logement (en foyer dans la capitale), ses frais de scolarité et les frais divers liés à ses études et sa santé car Ion a des problèmes de santé. Il suit des cours de français réguliers avec Vent d’Est, afin d’améliorer ses connaissances et ses notes.Une fois ses études terminées, Ion envisage lui aussi de revenir au village et de travailler dans le domaine de l’agriculture. Parce que Ion est un garçon sage, capable, qui a envie d’apprendre que nous avons décidé de l’aider.

image dianaDiana a 24 ans et est originaire du village d’Oxentea. Actuellement elle est en 2ème année de Master en administration d’affaires à l’Institut International de Management  IMI-NOVA de Chisinau. Elle est parrainée pour la quatrième année consécutive et grâce à ce soutien, elle a pu s’acquitter des frais de scolarité à l’université et se procurer un ordinateur portable qui lui est très utile pour suivre les cours. Elle s’occupe également de sa soeur cadette et loue une chambre à Chisinau où elle vivent ensemble. C’est pourquoi ce parrainage lui est indispensable pour continuer à étudier paisiblement et pouvoir payer ses frais. C’est une jeune fille sérieuse et ambitieuse, qui, de plus, s’investit dans les actions de Vent d’Est.

 

FullSizeRender (2)Victoria a 16 ans et est originaire du village d’Horodiste. Elle est parrainée pour la deuxième année consécutive et grâce à ce soutien, elle peut faire ses études au lycée dans le domaine du tourisme à Chisinau.  L’aide du parrainage est utilisée pour payer son logement (en foyer dans la capitale), ses frais de scolarité et les frais divers liés à ses études et sa santé. Depuis juillet 2013, Victoria est tombée malade. Elle a commencé à avoir de tics nerveux. Depuis le parrainage, on a pu l’aider à se faire soigner : consultations de plusieurs médecins, examens divers, achat de médicaments, massages. Après discussion avec Victoria et une consultation du médecin, elle va continuer des séances de massage, car elle a toujours ses tics nerveux, mais moins souvent. Victoria est une brillante élève, qui parle français, car tous les étés, elle communique avec les scouts français qui viennent pour les travaux de l’eco-pension à Horodiste. Pour ses études, Victoria a besoin d’un ordinateur que ses parents lui ont acheté en s’endettant. Grace au parrainage, nous avons commencé à rembourser son ordinateur. Après ses études,  Victoria envisage de faire une année de volontariat européen dans le cadre du Programme Erasmus Plus et de revenir après et travailler avec Vent d’Est afin de développer le tourisme solidaire.