Développement du tourisme éthique et solidaire et entrepreneuriat social à Horodiste, region de Rézina, République de Moldavie

Le but de ce projet est d’améliorer la situation économique des familles et communautés moldaves dans et autour de Horodiste, petit village situé dans la région de Rezina, en République de Moldavie.

Le projet: lancer une initiative touristique et l’entrepreneuriat social en collaboration avec les populations locales d’Horodiste.

L’association Vent d’Est a acquis l’ancienne école du village et a entrepris sa rénovation pour ensuite transformer le bâtiment en une éco-pension dédiée au tourisme solidaire. Le bâtiment sera également doté d’un atelier de transformation de fruits qui produira sirops, compotes, conserves et confitures artisanaux sans produits chimiques, le tout fabriqué à base de produits locaux.

Les populations locales manquent d’opportunités d’emploi et donc d’argent pour nourrir leurs familles. Avec la création de l’éco-pension, les habitants auront la possibilité de travailler au sein de la pension en tant que cuisiniers, personnel d’entretien, réceptionnistes, guides, etc. Ils pourront également être formés pour guider les visiteurs et organiser des activités. Le fonctionnement des deux entités devrait également contribuer à soutenir les agriculteurs locaux et valoriser leur travail étant donné que l’association se fournira auprès d’eux tous les produits alimentaires nécessaires.

Les habitants accéderont à des emplois et bénéficieront aussi de l’argent dépensé par les touristes visitant la région, ce qui profitera également aux entrepreneurs locaux ainsi qu’à notre projet.

Finalement, une fois totalement installée, l’éco-pension offrira des vacances gratuites et des animations pour les enfants défavorisés de la région.

Objectifs


1. Objectifs généraux:

    • Améliorer la situation économique de manière durable de la région d’Horodiste
    • Développer le tourisme solidaire dans la région
    • Offrir des emplois à la population locale
    • Offrir une alternative à l’immigration
    • Encourager le développement durable
    • Offrir des séjours de vacances gratuits aux enfants défavorisés de la région

Le projet se base sur les principes de tourisme éco-responsable et d’entreprenariat social. Il recouvre trois volets d’action qui s’inscrivent dans une dynamique à long terme :1er volet : construction de l’éco-pension et aspect écologiqueLe premier volet d’action concerne la rénovation de l’ancienne école et sa transformation en une éco-pension. L’éco-pension sera organisée sous forme de dortoirs et disposera également de deux chambres privatives. L’éco-pension proposera un accueil populaire à petits prix aux touristes en quête d’une expérience plus authentique, plus proche de la réalité du pays visité. Le centre disposera d’un équipement écologique de type chaudière à bois, chauffage solaire, toilettes sèches et sera de plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

2ème volet : développement économique territorial

Afin de contribuer au développement de l’économie locale, nous nous approvisionnerons en priorité auprès des producteurs/agriculteurs locauxpour nous procurer les produits alimentaires nécessaires au bon fonctionnement de notre centre et nous produirons ceux non disponibles sur place. Pour cette raison, l’éco-pension disposera d’un atelier de transformation de fruits où seront produits sirops artisanaux, confitures, conserves et compotes sans produits chimiques. Les buts principaux sont de soutenir les agriculteurs dans cette région rurale et de valoriser leur travail, tout en créant des emplois stables aux habitants de la zone. Enfin, installer de manière durable une éco-pension au coeur d’Horodiste permettra de développer le potentiel touristique du village et de sa région, avec à la clé la venue de touristes, l’augmentation des profits générés par le tourisme et un partage équitable de ces profits.

3ème volet : centre de vacances pour les enfants malades et défavorisés

En définitive, une partie de l’argent issu de l’activité éco-touristique de la pension sera consacré aux enfants défavorisés de la zone. L’éco-pension pourra accueillir ces enfants et leur proposer un véritable séjour de « vacances ».  Sur le plan sportif, le centre disposera d’un terrain multisports pour des sports collectifs et d’une aire de jeux. L’aspect éducatif sera également présent avec l’organisation d’ateliers de travaux manuels, de jeux ludiques, de cours de langue etc.

2. Objectifs spécifiques:

Pour les individus: création d’emplois et de revenus grâce aux visiteurs .

Pour la communauté locale: partage équitable des revenus.

Pour la Moldavie: les visiteurs/touristes se rendront également dans d’autres régions et visiteront les attractions touristiques du pays comme les nombreux monastères de Moldavie, les vignobles réputés, la capitale Chisinau etc. Leur venue se traduira par une augmentation des recettes des commerces moldaves fréquentés.

 Horodiste et origine du projet


C’est en 2006 que l’association Vent d’Est a commencé à travailler à Horodiste, village de 850 habitants situé au nord-est de la Moldavie (région de Rezine, zone rurale). Comme la plupart des villages moldaves, Horodiste est défavorisé et sa population souffre de grande pauvreté. L’action de Vent d’Est s’est d’abord tournée vers les enfants à travers des interventions et une collaboration avec l’école du village. Notre soutien fut d’abord matériel (aide matérielle) et a ensuite donné lieu au parrainage de plusieurs enfants du village, à l’organisation de manifestations et d’animations avec l’aide de volontaires locaux ou étrangers etc.. Il est ensuite devenu évident que les actions de Vent d’Est devaient être orientées vers une plus grande partie de la population. Afin de ne pas rentrer dans un système d’assistanat, contraire aux principes de Vent d’Est, l’association s’est tournée vers des projets de commerce équitable. Horodiste est au coeur d’un site naturel exceptionnel avec des paysages et des possibilités de randonnées uniques en Moldavie. Suite à la proposition de la mairie d’acquérir l’ancienne école du village, le projet d’éco-pension d’Horodiste est né. La population étant à 100 % agricole et compte tenu de la quantité et la qualité des fruits produits dans ce pays, rajouter un atelier de transformation de fruits nous est apparu comme uncomplément indispensable au développement économique du village.

Impact :


1. Economique:

  • Création d’emplois locaux : emplois permanents pour l’éco-pension et l’atelier de transformation, emplois saisonniers;
  • Bénéficiaires directs : employés de l’éco-pension et de la fabrique de sirops, producteurs locaux
  • Bénéficiaires indirects : familles des employés et des producteurs
  • Communauté : augmentation de l’argent circulant dans les commerces locaux
  • Autre : augmentation de la fréquentation des attractions touristiques, restaurants, cafés de la région

2. Environnemental:

  • Achat de fruits et légumes auprès de petits producteurs locaux
  • Agriculture biologique : cultures locales sans intrants chimiques (sans engrais, sans pesticide et herbicide)
  • Aucun produit chimique ajouté lors de la confection des sirops, compotes et conserves
  • Investissement de la population locale : les habitants auront l’opportunité d’acheter des plants et de faire pousser des baies (fraises, framboises etc) qui seront ensuite achetées à un prix équitable par Vent d’Est afin d’être utilisées dans la confection des sirops artisanaux. La population est par conséquent mise à contribution et devient un acteur de l’activité de la fabrique de sirops. Elle est aussi responsable de sa récolte et impliquée dans la conservation de son propre environnement
  • Traitement des déchets : déchets alimentaires redistribués aux animaux du village
  • Equipement respectueux de l’environnement à l’éco-pension : chauffage solaire, chaudière à bois, toilettes sèches

 

3. Social et éthique:

  • Création d’emplois dans la communauté locale
  • Salaires équitables, emploi légal et stable, possibilité de formation
  • Alternative à l’émigration grâce à des salaires justes et des emplois stables
  • Partage équitable des profits générés par les deux projets et intégration du principe qu’un emploi stable/à long terme dépend de la réussite et du bon déroulement du projet
  • Possibilité pour tous d’être impliqués dans le projet de l’éco-pension et de l’atelier de transformation de fruits.