Après avoir accueilli quelques volontaires français fin septembre, Vent d’Est a embauché trois ouvriers moldaves afin de continuer les travaux sur la toiture de l’éco-pension. Les travaux ont repris hier matin et les ouvriers avancent vite. Grâce aux volontaires précédents, le domaine de l’éco-pension a été entièrement clos par un grillage. Le terrain de l’éco-pension est quant à lui en friche et doit être nettoyé : l’association compte sur les volontaires étrangers présents en Moldavie pour participer à un grand « nettoyage d’automne » du terrain !

De plus, après pourparlers avec la régie locale, l’électricité va enfin pouvoir être installée dans le bâtiment, ce qui constitue une excellente nouvelle pour l’éco-pension !

Autre nouvelle concernant le volontariat : Vent d’Est souhaite depuis longtemps accueillir un volontaire à Horodiste, dans le cadre du Service Volontaire Européen (programme « Jeunesse en Action », géré par la Commission Européenne). Sa mission serait ainsi basée au village et dans les communes voisines et axée sur le développement local et les contacts avec la population. Seul problème : le volontaire doit pouvoir vivre dans un logement équipé de façon moderne. Un logement correspondant à ces critères serait disponible à Slobozia, village voisin d’Horodiste. Vent d’Est s’est montré intéressé par cette maison et l’affaire est à suivre. Avec un peu de persévérance, Horodiste accueillera un jour un volontaire européen !