Localisation du projet: Moldavie
Village: Horodiste
Population: 800 habitants
Nombre d’enfants : 150 (Horodiste + 2 autres petits villages proches)

Contexte du projet


La plupart des enfants d’Horodiste, pour des raisons économiques, ne connaissent pas la notion de « vacances » loin de leur cadre familial. Ils partent travailler le matin dans les jardins ou les champs avec leurs parents et passent le reste de la journée à jouer dans les rues.
L’objectif de ce projet est de donner la possibilité aux enfants du village de découvrir une autre culture, d’être en contact avec de jeunes volontaires, d’apprendre une langue étrangère et d’élargir leur vision du monde.

Les volontaires peuvent organiser des animations variées : ateliers de travaux manuels (dessin, peinture etc), jeux sportifs etc.
Si vous avez un projet humanitaire et souhaitez participer aux animations pour ces enfants, rejoignez-nous !

Historique


L’année 2011 s’est révélée très riche en événements: en effet, Vent d’Est a accueilli des groupes de scouts tout au long de l’été. Ces groupes ont organisé des animations pour les enfants du village et ont ramené du matériel scolaire, des vélos, des jeux éducatifs etc. Les enfants ont été ravis de passer leurs après-midis avec des étrangers et de jouer ensemble.
De plus, les enfants du village se rendaient régulièrement à la bibliothèque pour y consulter les dictionnaires roumain-français afin de pouvoir communiquer avec les jeunes volontaires. Une vraie victoire !

Depuis septembre 2014, deux volontaires (contrat SVE) qui vivent toute l’année au village proposent aux enfants des activités : jeux, activités manuelles, atelier de cuisine, musique, organisation de fêtes, ainsi que du soutien en français, création d’un foyer au sein de l’école, ouverture culturelle. Elles ont également mis en place un échange avec une classe de CE2 française et vont travailler avec les jeunes du village sur la nécessité de la protection environnementale.

Nous organisons des animations durant les vacances scolaires dans trois villages, surtout durant l’été où nous bénéficions d’un afflux massif de volontaires et bénévoles. Les familles n’ont souvent pas les moyens de quitter le village quelques temps. L’objectif est donc d’offrir un divertissement estival aux enfants mais également de les aider dans l’apprentissage du français.